Que se passe-t-il après le tournage? (3/3)

mars 27, 2019 Production Optimales

Étape 3 : La postproduction

Une fois le tournage terminé, il est temps de passer à la postproduction. Si le temps le permet au moment du tournage, le réalisateur note ses prises préférées. Ce sont ces prises qui serviront à prémonter le film.

 

Prémontage : un outil de validation

Cette étape consiste à mettre tous les plans (images tournées) utiles dans l’ordre nécessaire au déroulement de la vidéo tel qu’il ait été prévu avec le scénario. Il consiste aussi à écrire les titres; ceux-ci seront animés en «motion design» un peu plus tard.

Si une narration a été prévue, il se peut que le réalisateur fasse lui-même une narration guide. Cette méthode permet d’avoir une meilleure maîtrise du rythme du film.

Suite à cette première étape, la recherche d’une musique doit être entreprise si elle n’a pas déjà été faite au préalable. Un bon réalisateur aura pris le soin d’échanger avec vous à propos du ton anticipé pour la vidéo. Sa recherche musicale sera faite en ce sens, de même que pour le choix du narrateur ou de la narratrice. Le choix de la musique est important puisque c’est ce qui donnera une bonne partie du ton à la vidéo. Le prémontage se fait ensuite au rythme de la musique.

Nous vous remettons alors le prémontage pour une approbation de contenu. Même si à ce stade, la couleur n’a pas été faite, que le logo n’est pas animé et que les titres sont écrits à l’aide d’une typo ordinaire, vous pourrez avoir une bonne idée de ce qu’aura l’air votre production au moment de la remise finale.

Vous devrez alors vérifier tout le contenu pour valider l’exactitude des informations et vérifier si des erreurs ne se sont pas glissées. Si des correctifs doivent être apportés au prémontage, ils le seront, et cela, jusqu’à une approbation finale.

 

Coloration des images : l’esthétique en couleur

Puisqu’en principe le montage ne devrait plus bouger, la couleur du film peut ensuite être réalisée plan par plan. Le traitement de couleur appliqué aux images est le «fini» qu’on leur apporte. Il peut être inspiré des couleurs de l’entreprise ou de sa charte graphique, de manière à créer une approche cohérente et esthétique.

Cette étape de travail demande un certain temps de création et de rendu informatique qui peut s’avérer assez lourd. Si des changements sont apportés sur le film à ce stade, il en coûte donc en temps.

Une fois la couleur appliquée partout, le client doit approuver ce traitement. Nous passons alors à l’étape du motion design.

 

Motion Design et charte graphique : les inséparables

Comme son nom l’indique, le motion design est le graphisme en mouvement. De nos jours et surtout dans le domaine des films corporatifs et de la publicité, il s’agit d’un incontournable. Avec la qualité et la multitude de mouvements qu’il est possible de créer, le motion design donne une représentation riche et somptueuse à l’entreprise.

Le motion design peut être créé de toute pièce si nécessaire ou à partir des documents graphiques de la compagnie. Un document graphique complet possède une charte de couleurs identifiées par des codes universels, par le nom et la représentation des «fonts» (caractères d’écriture) à utiliser pour les textes. Tout ceci illustré avec l’ensemble des déclinaisons de leurs possibles applications. La charte graphique est un outil très utile qui sert à une personnification visuelle professionnelle que tous les graphistes peuvent ensuite appliquer aisément.

Le logo et les graphismes de votre entreprise doivent être remis à notre équipe de production dans une qualité de pleine résolution. Il ne faut donc pas se surprendre de l’exigence des requêtes graphiques à ce stade. Les efforts mis sur la qualité en valent vraiment la chandelle.

Une fois le motion design terminé, nous vous demanderons une autre approbation pour, par la suite seulement, enregistrer la narration et les effets sonores.

 

Mix et narration : la récompense

La narration ne peut avoir lieu que lorsque le texte est définitivement approuvé. Des modifications apportées à ce stade pourraient impliquer des discordances avec le contenu qui a été monté pour accompagner le texte. Vous voyez venir le bobo? L’enregistrement se fait au rythme de la musique et sous la direction du réalisateur qui assure le bon ton et la justesse des intonations.

Il est souhaitable que vous soyez présent à cette étape, de manière à ce que vous puissiez approuver la performance sur-le-champ. Sinon, nous pourrons vous envoyer un exemple de la vidéo en basse résolution pour faire approuver pendant la période d’enregistrement afin de profiter de la présence du narrateur. De cette façon, si quelque chose cloche, il peut être corrigé immédiatement.

Une fois l’enregistrement terminé et approuvé, on ajoute des effets sonores et on mix le tout. La vidéo finale pourra alors vous être transmise.

Nous espérons que ce texte vous a éclairé à propos des étapes d’une production vidéo et qu’il vous aidera à vous préparer, le cas échéant.

La démarche vous semble fastidieuse ?

Croyez-le, elle est moins pire qu’elle en a l’air et notre équipe est présente pour vous guider tout au long du processus. Toutefois, soyez certain qu’une participation active de votre part augmente le coefficient de réussite d’une production; vous devez connaître votre entreprise, savoir identifier ses forces et ne pas avoir peur d’oser la mettre de l’avant avec originalité.

Une bonne production vidéo vous aidera à vous démarquer de vos concurrents et amènera de l’eau au moulin. Ceux qui y ont goûté ont reconnu l’énergie qu’il faut déployer, mais n’ont pas hésité à reproduire l’expérience!